«

»

sept 08

Stress au travail : Ce que le MANAGER-LEADER doit savoir [1]

Share Button

Le stress au travail, sa gestion et autres « risques psychosociaux »

Stress 2Les suicides sur le lieu de travail, à France Télécom et ailleurs, ont fait la une des journaux. Les demandes de stages de « gestion du stress » affluent permettant à certains organismes de sauver leur bilan financier en ces temps de crise. Devons-nous nous réjouir pour autant ? Quelle formation à la gestion du stress dispensons-nous ? Quelle représentation de la gestion du stress se font les entreprises qui nous commandent ces formations ? Quelles attentes ont-elles réellement ?

Dispenser une formation à la gestion du stress, d’accord mais pour quoi faire ? Si c’est pour requinquer de bons petits soldats qui repartiront comme en 14, est-ce bien efficace ?

La part du Management

Penchons-nous plutôt sur les causes de ce malaise. Poussé par les événement, France Télécom a commandé un rapport qui n’est pas tendre pour le management ni pour la direction.

Pour ma part, lorsque j’interviens sur ces thèmes dans les entreprises, il est clair que la responsabilité de l’encadrement est à chaque fois mise en avant. Alors, tout est la faute des managers ? Non, bien sûr, mais c’est un paramètre qu’il ne faut pas négliger. Pour le prendre en compte, il est indispensable d’abord de ne pas stigmatiser l’encadrement ; il faut surtout proposer à cet encadrement une nouvelle façon d’agir. Tout un corpus de comportements est à réapprendre et à modifier. On peut en effet profiter de ce malaise pour repenser les relations au travail dans un sens plus humain et surtout plus sain et plus efficace. Pour cela deux axes d’intervention en direction des managers. Leur permettre de diminuer leur propre stress en leur donnant les techniques idoines et leur proposer de modifier leur comportement managérial dans un sens qui soit moins facteur de stress pour leurs équipes. Un autre axe est à travailler autour de la refonte de la structure organisationnelle. En effet, c’est en général un des facteur les plus importants dans la fabrication du stress dans les entreprises. Hélas, cet élément est probablement le plus compliqué à réformer étant données la rigidité et la résistance des organisations. Reprenons les deux points en direction des managers. Comment diminuer le stress des managers ? Outre les techniques connues et abondamment abordées dans les stages correspondants, on sait que l’angoisse qui provoque le stress vient de la perception (réelle ou fausse) de ne pas avoir les moyens de maîtriser sa vie ainsi que des exigences démesurées de l’environnement qui ne permettent pas à l’individu d’y répondre avec efficacité. Le premier élément d’une intervention de ce type à l’intention des cadres sera donc de leur apporter les moyens de donner du sens à leur propre action et les moyens de la maîtrise de l’orientation de cette action. Les pistes pour cela :

  • Travailler sur la notion de certitudes, comment nous les construisons, leur validité par rapport à la réalité – Apports de la sémantique générale
  • Interactions entre humains dans les systèmes – Apports de l’approche systémique
  • Connaissance de son propre fonctionnement – l’inconscient en milieu professionnel

Je développerai le deuxième point dans un article ultérieur.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>